Le carnet de voyage de Titi Robin

Depuis près de 30 ans, Thierry « Titi » Robin s’impose comme un cas à part de la scène musicale française, au même titre que les Lo’jo ou Marcel Kanche. Ami de Camaron de la Isla comme de Munir Bachir ou de la danseuse indienne Gulapi Sapera, Thierry Robin est depuis toujours fasciné par les musiques gitanes et nomades. Il ne cesse d’affiner et d’étoffer sa démarche tirant des ponts entre l’Inde et l’Andalousie en passant par toutes les traditions culturelles qui s’y rattachent de près ou de loin. Son prochain album paraît en novembre. Juste avant, du 7 au 19 octobre, Thierry Robin s’envole vers l’Inde pour y donner une série de concerts singuliers de Chennai à Chandigarh. Qu’il dévoile dans un carnet de voyage sur le site wwrfimusic.com. Affaire à suivre.

Nouveau CD: Kali Sultana, l’ombre du ghazal ». Naïve, novembre 2008.

Site internet: www.thierrytitirobin.com

Publié le octobre 7, 2008, dans Musique, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :