Asmara groove

A Asmara, capitale de l’Erythrée, la musique est bien présente. Et même si l’accompagnement est bien souvent trop clinquant, les mélodies sont imparables et les voix lumineuses. Petite sélection des quelques CDs achetés au magasin Maico à deux pas de l’avenue de la Libération cet été. A la TV, dans les bars et discothèques, c’est le rythme tigrinya et sa syncope caractéristique qui domine. Il vous entraîne dans une drôle de transe qui n’est pas sans rappeler les rythmes des musiques touarègues,

La star de l’été 2011 a pour nom Jamel Romedan, alias Jimi. Voix de velours, personnalité charmeuse et romantique, son tube «Ghezana»  s’entend partout, des sonneries de téléphone au bars de Massawa. Jugez plutôt sur cette vidéo prise au stade d’Asmara le 24 mai dernier.

Sa dernière chanson d’amour, «Nsiki do Tbideli», met encore mieux en valeur le charme particulier de sa voix de crooner

 

Feven Tsegay est LA jeune chanteuse dont le nom coure sur toutes les lèvres.  «Wesn» permet de découvrir une voix haute et vibrante et une belle personnalité.

 

Thomas Alazar soigne son look et joue quant à la lui la carte de la voix grave  et du violon traditionnel. Plutôt bien vu!

 

Last but not least, le très jeune Freselam Mussie et son redoutable «Tsibah Zeytbli»:

Publié le août 26, 2011, dans Billets d'humeur, Musique, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :