Blog Mali chapitre 2, gros plan sur Saramba Kouyaté

Mercredi 27 avril, notre petit déjeuner avalé, Lucy Duran, Lassana Diabaté et Cheick Camara et moi-même sommes repartis à la recherche de musiciens traditionnels encore actifs à Bamako. Lassana a réussi à retrouver la trace de Saramba Kouyaté, une chanteuse traditionnelle mandingue de Kita que Lucy Duran avait entendue sur une cassette intitulée « Kita Moussow ». « Kita Moussow » lui avait révélé une voix étonnamment pure et profonde avec des mélodies magnifiques, malheureusement peu mise en valeur par une production et un son médiocres. Si Saramba Kouyaté est bien connue des Maliens, elle ne l’est absolument pas au niveau international. Elle a accepté de nous recevoir, à la condition que Lassana prenne son balafon avec lui.

Profession: fabricant de balafons

Vieux DiabatéUn seul hic: pour des raisons qui nous échappent, Lassana se présente devant notre hôtel sans balafon… Qu’à cela ne tienne, nous commençons donc notre virée par une visite chez Vieux Diabaté, fabricant de balafons dans le quartier de Lafiabougou. Vieux est le fils de Keletigui Diabaté, que d’aucuns considèrent comme le plus grand balafoniste malien de tous les temps. (Il a joué avec Salif Keita, Habib Koité ainsi qu’avec Lionel Hampton et Ella Fitzgerald). Vieux nous reçoit devant son fourneau où il fait fumer des lamelles de balafon et où il enseigne les rudiments de l’instrument à son fils. 40 degrés à l’extérieur et encore plus sous l’avant-toit où le fourneau a été placé. Autant dire que nous ne faisons pas de vieux os.

Temps suspendu

Saramba Kouyaté_portraitSaramba Kouyaté, nous reçoit drapée dans une robe rouge à quelques kilomètres de là dans le quartier de l’ancien Lido sur la route de Kati, dans une maison que son patron, El Hadj Famakan Keita lui a offert juste à côté de la sienne. Dans ce corps imposant, dans ce visage radieux, ce sont les yeux pétillants qui frappent. Lassana installe le balafon, le percussionniste de Saramba prend place et la jam démarre.

D’emblée, on a le souffle coupé. Saramba Kouyaté est sans l’ombre d’une hésitation une très très grande voix malienne. Une voix au registre large, mais jamais stridente. Une voix juste, à la fois festive, intime, personnelle, … absolue. Les méandres de mon cerveau me font soudain voir, à la place de Saramba, la grande Dianne Reeves dont le dernier concert au Cully Jazz Festival m’a tant frappée. Les références culturelles de chacune de ces voix ne sont bien sûr pas les mêmes, mais toutes deux ont cette charge d’émotion universelle qui fait que le temps semble soudain être suspendu.

Eblouis!

Saramba Kouyaté_jamD’un coup, ce qui ne devait qu’être qu’un moment de pause musicale se transforme en un concert privé. Nous sommes tous captivés. On frappe parfois des mains, on esquisse quelques pas de danse. Même Lassana Diabaté est tellement ému que, tout en continuant de jouer d’une main, il sort un billet de sa poche et le tend à la chanteuse. La matinée file à la vitesse de l’éclair et l’on ressort de la maison de Saramba, ébloui, éberlué, pas encore tout à fait conscient d’avoir eu la chance de vivre un moment unique. Heureusement Lucy Duran a gardé l’esprit clair et a filmé des moments de ce concert improvisé dont voici un extrait.

Fakoli

La chanson qu’interprète Saramba Kouyaté s’intitule « Fakoli ». Elle raconte l’histoire de Fakoli Doumbia, un forgeron neveu et chef des armées de Soumaoro Kanté (XIIIè siècle). Selon la tradition Soumaoro Kanté était un roi sorcier terrifiant et conquérant. De son royaume sosso, il s’est attaqué à toutes les terres avoisinantes, y compris celles du royaume mandingue. Quand il enlève la femme de Fakoli, ce-dernier décide de se rallier à Soundiata Keita (de la famille royale mandingue). Plus tard Soundiata Keita, finira par vaincre Soumaoro et par reconquérir tous les royaumes de la région qu’il unifie pour former  l’empire mandingue.

 

 

 

Publié le mai 12, 2016, dans live, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :