Modern Africa

Je sais, faire des compilations c’est un peu ringard de nos jours! Mais puisque le magazine Vibrations a décidé de s’y mettre et qu’il cherchait à faire une compilation sur les musiques africaines actuelles, j’ai répondu présent. J’y ai rassemblé les artistes qui me semblent les plus novateurs de la scène actuelle avec quelques inédits ou morceaux difficilement trouvables de Femi Kuti, DJ Mujava, King Ayisoba ou Emmanuel Jal et Abd El Gadir Salim. Le tout sous l’intitulé de Modern Africa. Je regrette déjà de ne pas y avoir fait figurer des autres titres dont Yeleen, Aziza Brahim… (voir article sur cette chanteuse sur mon blog) ou un titre de kuduro.

Modern Africa est disponible chez les disquaires (FNAC, Harmonia Mundi…) dès le 22 janvier. Et sur la boutique du site vibrationsmusic.com
où l’on peut également écouter des extraits audio de chaque titre.

ad004_africa

1 Ba Cissoko Bambo
Un trio de koras guinéennes qui fait sensation de Conakry à Marseille grâce aux effets de pédales wah-wah du jeune prodige Sekou Kouyaté, le Jimi Hendrix africain de la formation. Ce combo «kora-rock» emmené par l’aîné de la famille, Ba, est aujourd’hui devenu une référence en Guinée et au-delà..

2 King Ayisoba ft Kntihene, Kwabena Kwabena & Kwaku-T, Modern Ghanaians
Originaire du nord du pays, la légende veut que Apozora Ayisoba ne se soit mis à marcher  – à l’âge de trois ans – qu’une fois que son père lui eut placé entre les mains un luth traditionnel du nom de kologo. Trente ans plus tard, King Ayisoba est la nouvelle star de la musique ghanéenne. «Moderns Ghanaians» propose un savant dosage d’arpèges de kologo, de beats hip hop et de superpositions vocales.

3 Bassekou Kouyaté, Bassekou
Le Malien Bassekou Kouyaté a monté le premier quartet de guitares ngonis au monde ! Compact, dense, son groupe, largement familial sait aussi improviser, dialoguer. Sur ce titre, sa femme chanteuse lui rend hommage dans le plus pur style des griots d’Afrique de l’Ouest.

4 Espoirs de Coronthie, Babadi
Tirant leur nom du quartier populaire de Coronthie à Conakry en Guinée, ce jeune groupe revisite les musiques traditionnelles à sa manière. Il s’impose en porte-parole fougueux d’une génération à laquelle il redonne ainsi espoir.

5 Femi Kuti B B B
Le fils aîné de Fela a non seulement repris la gérance du Shrine à Lagos, mais poursuit l’héritage musical du roi de l’afro-beat. Cet inédit enregistré dans la même session que son dernier album, «Day By Day», le montre jouant de la trompette, chantant et flirtant avec le jazz.

6 Kouyate-Neerman, Djanfa Magni
Balafoniste malien émérite, Kouyaté a déjà œuvré aux côtés de Dee Dee Bridgewater, Salif Keita, Cheikh Tidiane Seck, Baaba Maal ou Omar Sosa. Avec le vibraphoniste européen David Neerman, il revisite ici le répertoire mandingue dans un mode jazz fusion inédit. En contre-point la redoutable basse du jazzman américain d’Ira Coleman.

7 Chiwoniso Gomo
Chanteuse et joueuse de mbira du Zimbabwe ayant grandi aux Etats-Unis, Chiwoniso fait le lien entre musique traditionnelle d’Afrique australe et soul et funk de son pays d’adoption. Elle en fait la démonstration éclatante sur ce titre tribal où chœurs et cuivres viennent scander sa voix puissante.

8 DJ Mujava, Tumi Gwanga ft Tamar (Mugwanti)
Issu d’un township de Pretoria, Elvis Maswanganyi alias DJ Mujava, 21 ans, compose sur ordinateur. Son «Township funk» fit parler de lui bien au-delà des frontières de son quartier puisqu’il est devenu la nouvelle sensation branchée de la scène électro de Londres. «Tumi Gwanga» fait quant à lui fusionner percussions traditionnelles et rythmiques techno minimales …

9 Konono n°1 Kule Kule
Piano à pouces géants amplifiés, sons distordus : Mawangu Mingiedi, la tête pensante de Konono n°1, est un précurseur. Il mit en place cette formule incroyablement moderne à Kinshasa il y a près de quarante ans… Remis en selle par le musicien et producteur Vincent Kennis, il montre sur cet instrumental épuré la puissance envoûtante de sa musique.

10 Tibesti, Shara Lem
Ce jeune groupe tchadien joue du saï, musique traditionnelle du Sahel en remplaçant balafons, tam-tams, clochettes et flûtes par des instruments modernes. La guitare acoustique et la voix du chanteur de «Shara Lem» sont ainsi les dépositaires des mélodies traditionnelles alors que les ryhmiques lorgnent vers le rock et le funk. (p)&© 2007 Tamalin

11 Emmanuel Jal & Abd El Gadir Salim Asabi
Le premier, un ex-enfant soldat devenu rapper, est un chrétien, originaire du Sud Soudan. Le second, joueur d’oud émérite est un musulman du Nord Soudan. Ensemble, ils réunissent en musique les deux moitiés de leur pays déchiré.

12 Terakaft, Ténéré Wer Tat Zinchegh
Trois guitares électriques pour évoquer toute la nostalgie et la lancinance des musiques du désert : Terakaft trace sa voie originale au cœur des musiques touarègues. Ici dans une relecture dépouillée d’un morceau écrit par feu Intlyeden, membre fondateur de Tinariwen.

13 Mario Lucio Alter
Musicien spirituel, multi-instrumentiste, ex-tête pensante de Simentera, le premier groupe acoustique et panafricain de son pays, Mario Lucio est une personnalité musicale qui défie les genres et les catégories. «Alter» le montre entre compositeur hors pair intégrant rythmes ancestraux, claquements de main, piano et infinie saudade.

14 Neco Novellas Zula Zula
Harmonies vocales dignes des chorales sud-africaines, chants en portugais, parfums de jazz, ce musicien mozambicain développe ses multiples facettes sur ce titre extrait de son premier album New Dawn Ku Khata.

15 Toumani Diabaté’s Symmetric Orchestra Single
Tirant des sons vertigineux de son harpe-luth de 21 cordes, le Malien Toumani Diabaté est le grand griot des temps modernes. Son Symmetric Orchestra a pour mission de restituer la grandeur de l’empire mandingue avec des instrumentistes venus des quatre coins d’Afrique de l’Ouest et les grandes voix que sont Kassé Mady ou Soumalia Kanouté. Une approche résolument moderne qui intègre cuivres et guitares électriques.

16 Ali Boulo Santo, Dame Fall
Issu de la lignée de griots Sissoko, le Sénégalais Ali Boulo Santo, joue de la kora, mais aussi de la guitare et des percussions. Préférant l’expérimentation à la tradition, il fait swinguer sa 21 cordes comme un instrument de jazz. Cet enregistrement aux rythmes hypnotiques a été réalisé à Dakar grâce au studio le studio mobile du producteur Frédéric Galliano.

17 Mounira Mitchala Talou Lena
Les choses bougent au Tchad, grâce à une nouvelle génération d’artistes déterminés. Mounira Mitchala, dont la voix est capable de faire le pont entre monde arabe, d’Afrique noire et Moyen Orient,  en fait la démonstration éclatante sur «Talou Lena». Un tourbillon de chants entêtants et enivrants. (p)& © Marabi

18 Ablaye Cissoko & Volker Goetz, Domain Domain
La trompette du jazzman allemand répond aux arpèges de kora du griot sénégalais de Saint-Louis. Habité, inspiré, ce duo prouve définitivement qu’il n’est pas nécessaire de jouer beaucoup de notes pour évoquer un univers musical d’une richesse insondable.

  1. Enchanté de lire ton blog, et de voir que tu veilles à faire découvrir une musique qui le mérite.
    Je partage avec toi en tout cas pour ce qui est de l’Afrique, les mêmes goûts musicaux, Nous devons avoir beaucoup de Cds en commun :))
    Un peu à la manière de Charlie Gillet, de la BBC… Ce serait super si ton blog passait à la RSR, avec la musique.

  2. Coucou Elisabeth,
    Super classe ton blog et complet ! je suis une passionnée de musique du monde comme tu le sais, je me réjouis d’avance des belles découvertes musicales que je vais faire grâce à toi. De plus j’ai hâte d’écouter cette compil bien alléchante…je te souhaite plein de belles choses en attendant de se croiser. bise

  3. Salut,
    Superbe compil que je viens d’acquérir. Beau tracklist, il y a à peu près toute les Afriques, saharienne, de l’est et son contraire, du sud qui va bien et tout et tout… Juste le morceau Mujava j’aurais préférais son single. Voila, caprice de facilité d’un lecteur tout de même satisfait.
    Beau blog, intelligent et intelligible !
    A plus

  4. Merci! Le morceau de Mujava, c’était pour changer un peu et j’aime bien son côté minimal… A bientôt

  5. merci pour la musique malienne !!comment vous contacter pour faire connaitre notre association ASMALI qui oeuvre pour reconstruire une ecole au mali et cherche tous les soutiens possibles nous avons comme premier soutien AFRICA no 1
    MERCI
    MME S SAMAMA
    42 CH BOIS DE SERRES 69570 DARDILLY
    TEL 0478438449

  6. PAS DE COMMENTAIRE

  7. this article shows how Africa is growing up, I will follow this blog it is very interesting

  1. Pingback: Ma compilation de musiques africaines « Le blog d’Elisabeth Stoudmann

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :