Archives du blog

Groovalizacion: world web radio

groove-pijot2Mais qui ose donc mixer un morceau de Gainsbourg avec celui d’un Lili Boniche, ou un titre de MIA à une chanson de Chiwoniso?

Groovalizacion est une radio online qui tire des liens entre les musiques d’un bout à l’autre de la planète. Un projet réjouissant, mais aussi vaguement utopique si l’on en croit ses déclarations d’intention sur Facebook: « La musique est une arme de communication pacifique. La terre brûle, les bourses craquent, le peuple grogne : Groovalizacion web_radio continue à chanter, à danser et vous invite à suivre le mouvement. ».  Plus concrètement, Groovalizacion cherche à replacer à leur juste valeur les musiques des continents que l’industrie du disque avait laissé de côté.

flygrand

Elle a été lancée en 2008 à Buenos Aires et est animée par le collectif du même nom qui regroupe DJ’s, journalistes, vidéastes et musiciens du Brésil, du Maroc, du Portugal, d’Espagne, de France, d’Argentine, d’Irlande et des USA. Elle diffuse 24h/24 et dans quatre langues le son des métropoles du monde.

Sa  découverte du mois a pour nom Misturapura, un Italien résident à Lisbonne et qui a bourlingué entre le Brésil et la Havane. Son disque du mois est Novalima, la dernière sortie afro-péruvienne de l’excellent label Cumbancha.

Quant à moi, je lâche volontiers mon addiction bien connue à ma boîte mails pour devenir complètement accroc à Groovalizacion!

Ma compilation de musiques africaines

modern-africa-cover

De l’afrobeat de Femi Kuti aux élans rock de Terakaft, de DJ Mujava au joueur de kora Toumani Diabaté, les musiques africaines modernes me réjouissent chaque jour d’avantage. En voici un aperçu sous la forme d’une compilation que j’ai réalisée dans la toute nouvelle collection de disques world du magazine Vibrations. Ce disque s’appelle Modern Africa et vient de sortir en magasins de disques. On peut aussi le commander et écouter des extraits audio sur le site vibrationsmusic.com. Pour plus d’infos sur ce projet et ces artistes, consultez la page Modern Africa de ce blog…